Investir dans la jeunesse pour limiter les effets de cette crise sur le long terme !

Investir dans la jeunesse pour limiter les effets de cette crise sur le long terme !

  • Source : MEDEF HdF

Cela fait des années, que nous expliquons aux jeunes dès le collège que la voie professionnelle peut être une voie d’excellence et que l’apprentissage reste la meilleure formule pour s’insérer dans l’entreprise.    

Cela fait des années que dans mes différents mandats, je mets un point d’honneur à développer les liens entre les jeunes et l’entreprise, car en tant que chefs d’entreprise c’est bien l’une de nos responsabilités.

Ces jeunes se sont nos enfants, nos stagiaires, nos apprentis, demain nos futurs collaborateurs. Ce sont eux qui construiront l’Entreprise et la Société de demain.    Durant cette crise, j’ai voulu que nous restions en contact avec eux. Nous avons donc proposé aux élèves confinés un nouveau programme TV quotidien crée en partenariat avec l’éducation nationale et la chaine Wéo. Ce programme a pu être financé par l’ADREE, qui est une association gérée par le MEDEF et qui est habilitée à recevoir une partie de votre taxe d’apprentissage (je vous invite à flécher votre TA via le formulaire ci-dessous).  

J’ai voulu montrer aux élèves et à leurs professeurs que les hommes et les femmes des entreprises des Hauts-de-France s’étaient mobilisés durant cette crise. Cela a été l’occasion de leur présenter des métiers en tension et aussi des filières qu’ils ne connaissent pas toujours. Ce programme s’appelle Parcours Express, il leur a permis j’en suis certain d’avoir de nouvelles idées d’orientation. Je vous invite à découvrir nos 10 premières émissions (lien vers les émissions ci-dessous), et j’espère vraiment longue vie à ce programme qui réinvente nos actions école-entreprise.    

Aujourd’hui les appels à l'aide de jeunes en recherche de contrats d'apprentissage pour la rentrée se multiplient sur les réseaux sociaux. Nous sommes également interpellés chaque jour par leurs professeurs. Alors si nous le pouvons, ne les laissons pas au bord de la route et restons impliqués.    

L'épidémie rend les employeurs frileux, en particulier les TPE-PME, qui représentent une part importante du nombre des contrats en alternance et je les comprends. Le MEDEF, la CPME, et l’U2P ont demandé un plan de relance au gouvernement alors tenons-nous prêts !   Chers amis, si votre entreprise en a la capacité, ouvrez autant que faire se peut, vos entreprises aux jeunes, c’est un investissement pour l’avenir.  Accueillez des apprentis !

Formulaire taxe apprentissage

Parcours express : information et émissions

Plan de soutien à l'apprentissage